Haut

Poser 1 question
Sommaire
Lettres
et contrats  
En savoir plus

Rectocolite hémorragique

La rectocolite hémorragique (RCH) est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin.

  • Elle affecte toujours le rectum et remonte plus ou moins jusqu'au côlon droit, vers l'intestin grêle.
  • Elle débute habituellement en fin d'adolescence.

Causes de la rectocolite hémorragique

La RCH est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin, probablement d'origine auto-immune (le corps s'attaque lui-même), mais dont le facteur déclenchant reste inconnu.

Deux facteurs favorisants sont identifiés : la RCH est plus fréquente :

  • dans certaines familles : 10 % des cas sont liés à un terrain familial ;
  • chez les fumeurs et anciens fumeurs, surtout dans les mois qui suivent l'arrêt du tabac.

Symptômes de rectocolite hémorragique

Les poussées inflammatoires légères se traduisent par :

  • l'émission d'au moins 4 selles par jour, contenant des glaires et du sang,
  • des douleurs abdominales sur le trajet du côlon et du rectum,
  • une fièvre modérée et une discrète fatigue.

Ces signes sont beaucoup plus intenses lors des poussées sévères : jusqu'à 20 selles sanglantes par jour et une douleur abdominale très forte.

Entre les poussées, on observe parfois une ou plusieurs selles sanglantes et une sensibilité abdominale diffuse.

Dans quelques cas, des manifestations non digestives sont associées à la RCH :

  • une uvéite (inflammation de l'intérieur de l'œil),
  • des douleurs rhumatismales de la colonne vertébrale, du bassin, des hanches,
  • des anomalies cutanées de type psoriasis,
  • une inflammation des voies biliaires (cholangite sclérosante).

Évolution et examens de la rectocolite hémorragique

Évolution

Chaque poussée peut évoluer vers la rémission ou un jour, vers une aggravation incontrôlable par les médicaments.

Après chaque poussée, une rémission complète peut s'installer pour une durée imprévisible : de quelques jours à plusieurs années.

Les principales complications sont :

  • la perforation intestinale avec péritonite sévère,
  • la dilatation gazeuse du côlon,
  • l'hémorragie intestinale grave,
  • la septicémie,
  • l'évolution vers un cancer dans les RCH très anciennes.

Examens

L'examen de référence est la coloscopie, qui montre les lésions et permet de prélever des biopsies examinées au microscope.

Les analyses de selles vérifient l'absence de parasites ou de bactéries.

Les analyses de sang recherchent des désordres immunitaires et une éventuelle anémie.

Traitement de la rectocolite hémorragique

Le traitement médical des poussées légères ou modérées comprend

  • un régime sans résidus excluant notamment les fruits, les légumes et les céréales complètes ;
  • un médicament de type 5-ASA ou salazopyrine ;
  • de la cortisone par voie orale en cas d'échec.

Le traitement médical d'une poussée sévère comprend :

  • une alimentation uniquement par voie veineuse ;
  • de la cortisone ou de la ciclosporine (médicament immunosuppresseur) par voie veineuse ;
  • des transfusions et des antibiotiques si nécessaire.

Le traitement des complications et des poussées non contrôlées par le traitement est l'ablation chirurgicale du côlon (colectomie totale).

Entre les poussées, un traitement d'entretien par un médicament et la consommation régulière de probiotiques (yaourts spécifiques par exemple) est conseillé.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Un traitement guérit l’hépatite C à 100%  | ACTU

    Voilà une excellente nouvelle pour des milliers de gens atteints de l’hépatite C. Des médicaments devraient en effet permettre dès l’année prochaine de guérir à 100% les personnes touchées par cette infection. C'est l'annonce qui a été faite à Paris le 14 [...]

  • Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens  | FICHE PRATIQUE

    Les reflux gastro-œsophagiens (ou RGO) sont des remontées d’acide gastrique produit par l’estomac dans l’œsophage. Cette remontée entraîne des brûlures et des régurgitations. Il est donc utile de savoir lutter contre les reflux gastro-œsophagiens qui [...]

  • Fractionner ses repas : la clé pour une meilleure dige (...)  | Astuce

    L’estomac n’est pas extensible à volonté, il ne peut malaxer qu’une quantité limitée d’aliments par repas. C'est pourquoi vous devez respecter un certain grammage quitte à manger moins, mais plus souvent. Grammage maximal toléré par l’estomac Nous avons t [...]

  • Soigner les ulcères gastriques  | FICHE PRATIQUE

    L’ulcère gastrique entraîne de violentes douleurs d’estomac que les médicaments traditionnels parviennent généralement à soulager. Malheureusement, à la longue, ceux-ci peuvent provoquer des complications. Il est donc utile de disposer également d [...]

  • Soigner une gastro-entérite  | FICHE PRATIQUE

    La gastro-entérite est une inflammation digestive due à une infection. Cette pathologie répandue entraîne des nausées, des vomissements, des maux de ventre et une diarrhée très pénibles. Il est donc utile de savoir se prémunir et surtout soigner une [...]

  • Nausées nocturnes : les comprendre et agir  | Astuce

    Les nausées nocturnes font facilement peur. Elles sont douloureuses au point de vous réveiller, mais ce n'est pas forcément le signe qu'elles sont graves. Voici quelques éléments qui devraient vous permettre d'y voir plus clair. Nausées nocturnes : qu'es [...]

  • Soigner les maux d’estomac  | FICHE PRATIQUE

    Les maux d’estomac peuvent être essentiellement de deux types : soit des crampes, soit des brûlures. Les unes comme les autres sont douloureuses et s’accompagnent de divers troubles digestifs. Il existe pourtant de nombreuses méthodes pour soigner [...]

  • Soulager les hémorroïdes  | FICHE PRATIQUE

    Les hémorroïdes sont des affections fréquentes pour de nombreuses personnes et concernent la moitié de la population au moins une fois avant l’âge de 50 ans. Il est possible de soulager les hémorroïdes assez facilement et de nombreuses méthodes existe [...]

 

Question de poupya |  20/03/2013

quelle sont les critère pour classer la poussée en légère ou modérée

Commenter

 
 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Contributeurs Experts

Plus d'experts

elodie la cognata

Membre Pro

Expert

Une diététicienne nutritionniste pour Vous

Téléchargements

Le guide de la digestion
Le guide de la digestion

Guide, question-réponses, astuces
218 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5000 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Rectocolite hémorragique : symptômes et
traitement de la rectocolite
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation