Vos questions sont entre de bonnes mains

Colite

Partager
Envoyer par email

Colite, ou l'irritation du côlon.

On appelle colite tous les états d'irritation qui affectent le côlon dans son ensemble ou sur un large segment.

Causes de colite

Les causes de colite sont très nombreuses.

Colite infectieuse

L'inflammation du côlon est due à une infection par

  • des bactéries : staphylocoques, colibacille (E coli dont quelques sérotypes sont très agressifs), clostridium, bacille tuberculeux, entérocoques, shigelles, salmonelles, vibrion du choléra en zone contaminée ;
  • des virus divers ;
  • des champignons, dont le candida albicans, plus fréquents après une prise d'antibiotiques ;
  • des parasites unicellulaires comme les amibes, les lamblias, les bilharzies ou les infestations massives par des vers intestinaux.

L'infection chronique ou récurrente par des bactéries est favorisée par la présence de diverticules dans la paroi colique.

Colite toxique

La colite toxique la plus fréquente est due à la prise prolongée de laxatifs irritants, qu'ils soient de nature chimique (contenant de la phénolphtaléine par exemple) ou d'origine végétale (bourdaine et autres plantes laxatives).

La colite post-antibiotiques peut être banale et guérir en quelques jours, mais la forme dite pseudo-membraneuse est une complication aussi redoutable que rare.

Colite post-radiothérapique

Les irradiations abdominales pour cancer génital (utérus), sanguin ou lymphatique (leucémies ou lymphomes par exemple) peuvent induire une colite qui survient des mois ou des années plus tard.

L'évolution est lente et progressive, mais inexorable.

Colite inflammatoire

La rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn sont deux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) qui affectent le côlon.

Colite allergique

Les allergies alimentaires sont une cause possible de colite. Les œufs, le poisson, le lait de vache, les crustacés, l'arachide, les kiwis sont les aliments souvent retrouvés par l'enquête allergologique.

Les intolérances alimentaires au lactose, au gluten (maladie coeliaque) ou à divers aliments plus rarement en cause provoquent une colite. Elles sont dues habituellement à un défaut génétique sur une enzyme digestive.

Colite fonctionnelle

Le côlon irritable ou colopathie fonctionnelle est le prototype de la colite fonctionnelle, sans aucune anomalie organique.

Symptômes de cette irritation du côlon

Les symptômes de colite, peu spécifiques et très proches de ceux du côlon irritable, sont variables d'une personne à l'autre et en fonction de la cause. Les plus fréquents sont

  • une douleur abdominale, parfois sous forme de crampes ou de spasmes,
  • une constipation ou une diarrhée,
  • la diarrhée peut contenir du sang, du mucus, du pus ou des glaires,
  • le ballonnement et les flatulences dont l'émission calme provisoirement la douleur,
  • des borborygmes, des bruits intestinaux très audibles pendant la digestion,
  • de fausses envies urgentes d'aller à la selle.

Examen de la colite

Le médecin demande différents examens pour identifier la cause de colite : examen de selles avec analyse bactériologique et parasitaire, bilan sanguin, radiographies.

La coloscopie est l'examen de référence, car elle montre le côlon dans sa totalité et permet les prélèvements de tissus pour examen au microscope.

Traitement de la colite

Le traitement général repose sur les mesures diététiques qui éliminent les aliments mal tolérés, la suppression des médicaments irritants et une bonne hygiène de vie.

Des médicaments symptomatiques peuvent aider à lutter contre la diarrhée, la constipation, la douleur, les spasmes, les flatulences.

Le traitement spécifique est celui de la cause, quand il est possible.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question

Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique digestion

Tout le guide pratique

Maladies du pancréas