Vos questions sont entre de bonnes mains

Ballonnement, météorisme

Partager
Envoyer par email

Comprendre les causes des ballonnements.

Femme allongée ballonnement

Le météorisme ou ballonnement abdominal est une augmentation de volume de l'abdomen lié à une ingestion (dans l'estomac) ou une production excessive (dans le côlon) de gaz.

Causes de météorisme gastrique

Le météorisme gastrique est dû à la présence d'excès d'air dans l'estomac par :

  • ingestion trop rapide d'aliments pas assez mastiqués,
  • ingestion répétitive d'une production excessive de salive, chez les anxieux par exemple,
  • mastication prolongée de chewing-gum,
  • absorption de boissons gazeuses (sodas, eau pétillante, cidre),
  • déglutition volontaire d'air à la recherche d'éructations, un jeu fréquent et anodin chez l'enfant.

Causes de météorisme intestinal

Il n'y a normalement pas ou très peu de gaz dans l'intestin grêle.

La présence d'un météorisme intestinal, facilement vérifiable par une simple radiographie, évoque avant tout une occlusion intestinale et toutes ses causes possibles, intestinales ou coliques, ou une constipation prolongée.

Causes de météorisme colique

Le météorisme colique est dû à un excès de production pendant la phase finale de la digestion. Les principales formes possibles sont la fermentation d'aliments farineux ou cellulosiques et la putréfaction de protéines non digérées.

Les gaz de fermentation, riches en méthane et en gaz carbonique, sont globalement inodores.

Les gaz de putréfaction, contenant de l'ammoniac et de l'hydrogène sulfuré, ont souvent une odeur désagréable.

Les principaux facteurs favorisants sont :

  • les erreurs diététiques avec déséquilibre important en faveur des féculents ou des aliments protéiques,
  • les excès de fibres végétales semi-dures, telles les pectines,
  • la digestion insuffisante des protéines par défaut d'acide chlorhydrique dans l'estomac,
  • le ralentissement du transit intestinal, la constipation, quelle qu'en soit la cause,
  • la modification de la flore intestinale, notamment après la prise d'antibiotiques,
  • les maladies avec malabsorption intestinale.

Les aliments qui produisent beaucoup de gaz coliques : artichauts, haricots secs, choux de Bruxelles, oignons et autres bulbes (échalote, ail), céleri, topinambours, jus de pruneau, raisins secs, germes de blé, beignets.

Les aliments qui peuvent être mal tolérés : pomme de terre, aubergine, agrumes, pommes, pâtes, pain (complet le plus souvent), fromages, fibres végétales dures.

Prévention du ballonnement

Pour diminuer le risque de météorisme :

  • évitez les boissons gazeuses,
  • mangez lentement en mastiquant bien vos aliments,
  • diminuez le volume de vos repas,
  • équilibrez vos menus, évitez les graisses cuites,
  • faites un peu d'exercice après les repas,
  • ne portez pas de vêtements serrés qui freinent la digestion,
  • ne fumez pas à jeun,
  • relaxez-vous.

Qui consulter en cas de ballonnements ?

En dehors de la suspicion d'occlusion intestinale, il n'y a aucune urgence. Le médecin traitant trouvera la cause du météorisme et proposera les mesures appropriées à cette cause.

Le volume de gaz colique peut être réduit par des produits absorbants à base d'argile, de silicone, de kaolin ou de charbon animal.


Pour aller plus loin

Éviter d’avoir des gaz

Les gaz, ou flatulences, sont fréquents chez certaines personnes et sont surtout liés à une alimentation favorisant les bactéries à l’origine de leur production. Quoique bénins, ils sont souvent embarrassants et parfois douloureux. Il est donc bon de [...]

Quelle position pour bien digérer ?

On le sait : pour bien digérer, il est nécessaire de manger lentement (un repas doit s’étendre sur au moins 20 minutes) et avec modération. Ce que l'on sait moins, c'est que la posture du corps pendant et après le repas joue, elle aussi, un rôle capital d [...]

6 raisons urgentes d'arrêter immédiatement le Coca-Cola®

Vous buvez du Coca-Cola® matin, midi et soir, en toutes circonstances ? Ce soda et ses concurrents vous veulent pourtant peu de bien. Leurs composants détruisent les organes et vous rendent accro. On vous l'a sûrement répété, mais vous ne croirez que ce q [...]

6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire

Chaque année, en France, plusieurs milliers de personnes sont victimes de toxi-infections, autrement dit, d'intoxications alimentaires. Généralement bénignes, elles sont dues à l'ingestion d'un aliment ou boisson contaminé par une bactérie ou une toxine.  [...]

Badiane chinoise : un rempart contre les ballonnements

La badiane de Chine est le fruit du badianier, arbre qui peut atteindre plus de 5 m de hauteur. Également dénommée anis étoilé, la forme de la badiane s'apparente à la forme d'une étoile qui aurait 8 branches. Ses propriétés pharmaceutiques en font un tra [...]

6 choses à savoir sur le chewing-gum

Pour vous, c'est peut-être un réflexe anti-mauvaise haleine, ou simplement une façon de patienter avant le repas : en quelques mastications, le sucre et la fraîcheur du chewing-gum vous donne l'impression de profiter d'un bonbon. Mais quelles conséquences [...]

3 conseils pour éviter les ballonnements après le repas

Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement au niveau abdominal, provoquée par l'émission de gaz. Ces ballonnements vont entraîner un inconfort sur le plan digestif, mais aussi des douleurs et des émissions plus ou moins importantes de g [...]

Quels aliments évitent ou non les ballonements ?

Les ballonnements peuvent devenir un véritable calvaire chez les personnes aux intestins sensibles. Ils sont à l'origine d'un réel inconfort digestif, et si vous ne digérez pas bien, votre journée risque d'être assez crispante. Mais vous ne vous êtes jam [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
salim djelouat

pr. en bioclinique et auteur scientifique

Expert

adel louafi

spécialiste en chirurgie esthétique et médecine esthétique à paris | chirurgien esthétique

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique digestion

Tout le guide pratique

Maladies du pancréas